L’isolation thermique, pourquoi, comment ?

Que vous envisagez d’investir dans des panneaux solaires, des chauffe-eau solaires, des pompes à chaleur ou toute autre source d’énergie verte pour votre maison, la première mesure à prendre est d’améliorer l’isolation de votre maison. Cela vous permettra d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles et de ne pas gaspiller l’énergie. Si vous sautez cette étape, vous finirez par dépenser beaucoup d’argent en achetant un système très puissant pour couvrir les besoins énergétiques d’une maison mal isolée.

L’isolation est l’un des moyens les plus efficaces d’économiser de l’énergie chez soi, car elle permet de garder la chaleur en hiver et la fraîcheur en été.

Ce guide vous aidera à comprendre l’importance de l’isolation de la maison et vous présentera les différentes mesures que vous pouvez choisir pour améliorer l’isolation de votre maison et la rendre aussi efficace que possible sur le plan énergétique.

 

Isolation – Pourquoi est-ce important ?

Les espaces des combles isolés ou d’autres techniques d’isolation permettent d’économiser de l’énergie à la maison. En effet, cette procédure, combinée à l’isolation des murs, divise les factures d’électricité en deux parties différentes.

Les principales sources de perte de chaleur sont les plafonds et les murs mal isolés. Les murs des combles sont en contact direct avec l’extérieur de la maison. Mais, si vous décidez de rénover vos combles, l’intérieur de votre maison aura une température homogène et tout à fait agréable.

L’amélioration du confort à l’intérieur de la maison est un autre avantage précieux de cette stratégie. En hiver, une maison bien séparée conserve la chaleur, même dans la froideur des nuits d’été. L’air chaud peut atteindre jusqu’à 70°C en été. Cet air serait piégé par le grenier jusqu’à ce qu’une isolation étanche appropriée soit installée. Et en échange, la maison entière restera plus fraîche.

Enfin, l’isolation de l’attique perdu permet d’améliorer la valeur du bien, mais contribue également à la lutte pour la préservation de l’environnement, puisqu’un immeuble représente un véritable poste de consommation énergétique très important. Pour éviter cela, le gouvernement encourage tous les propriétaires à adopter la rénovation écologique.

 

La réglementation thermique

Le certificat d’efficacité énergétique est l’un des documents plus ou moins nécessaires lorsque vous décidez de vendre ou de louer votre logement. Il doit être remis aux nouveaux propriétaires ou locataires.

De plus, il est obligatoire pour les nouvelles locations. Mais deux réglementations sont nécessaires lorsqu’il s’agit de prévoir un espace pour les combles perdus.

 

La réglementation thermique (RT) 2005

Elle repose généralement sur trois principes, à savoir :

  1. L’économie d’énergie

Elle concerne la consommation générale d’énergie du bâtiment, qui comprend le refroidissement, le chauffage, l’eau chaude, etc. Ses valeurs doivent être inférieures à la valeur limite établie.

  1. Confort d’été

La température intérieure conventionnelle atteinte en été doit être inférieure à la température de référence.

  1. Les garde-fou

Pour certaines séries de composants, des mesures minimales sont requises. Ce constat donne lieu à un résumé de l’étude thermique normalisée. Ce document doit être fourni à la personne chargée d’établir le diagnostic d’efficacité énergétique lors de la construction.

 

La Réglementation Thermique (RT) 2012

La Réglementation Thermique 2012, ou RT 2012 ” vise à maîtriser l’efficacité et la consommation d’énergie ou le confort d’été dans les bâtiments sans climatisation. Elle a été introduite en 2013, notamment pour tous les bâtiments neufs.

Normalement, chaque nouvelle construction devra consommer moins de 50 kWh par mètre carré et par an d’énergie en moyenne. Et ce règlement se concentre sur :

  • L’isolation avec un maximum de 10% de déperdition sur les murs et les fenêtres et 20% pour les ponts thermiques.
  • Les énergies renouvelables, comme l’énergie solaire.
  • Les équipements durables, tels que les pompes à chaleur ou les chaudières à basse température.
  • La conception ou l’orientation bioclimatique des bâtiments.

Faites un diagnostic thermique.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE) est un indicateur intéressant, mais il ne suffit pas à déterminer si vous isolez vos combles ou non. C’est pourquoi vous devez d’abord contacter un couvreur afin de pouvoir faire une première évaluation. En d’autres termes, vous passerez en revue l’état de la toiture et de son étanchéité. Ensuite, il vous donnera le verdict final sur les travaux à effectuer.

L’avis d’un thermicien est également important pour réaliser ce diagnostic thermique de votre habitation. Cette évaluation thermique va au-delà du DPE et vous permettra d’avoir :

  • Une vision globale des performances d’isolation, ainsi que du système de chauffage de votre habitation,
  • Des suggestions pour optimiser l’isolation et le chauffage de votre maison.
  • Une estimation financière et un calendrier de travaux si vous le souhaitez.

Grâce aux diagnostics thermiques, vous pourrez définir précisément tous les travaux d’isolation nécessaires dans l’attique de votre maison.

 

Profitez des aides financières publiques pour atteindre votre objectif.

Dans la plupart des cas, les travaux d’isolation de l’appartement perdu sont très coûteux. Mais en profitant de certaines aides financières, vous pouvez facilement accéder à votre projet.

De plus, certaines aides financières vous permettent de bénéficier jusqu’à 80% du montant des travaux de renouvellement. Vous avez le choix entre : la TVA à taux réduit, le prêt écologique à taux zéro ou le sida de l’Anah.

  • L’ÉCO-Prêt à Taux Zéro  est la première alternative si vous pouvez démontrer que votre projet permettra de réduire votre consommation d’énergie.
  • Le Crédit d’Impôt Pour La Transition Energétique (CITE) est une solution économique pour les travaux d’intimité des combles. Mais, il y a des choses à respecter : la maison doit être votre résidence principale et avoir été construite depuis plus de deux ans.
  • L’Agence nationale de l’habitat (Anah) étudiera attentivement son dossier en fonction de ses ressources et jugera également de l’importance de ces travaux dans l’amélioration globale de votre confort.
  • Les subventions accordées sous conditions des collectivités locales, etc.

Les travaux d’isolation constituent un investissement intéressant si vous envisagez de les réaliser sur le long terme. Toutes ces activités vous permettent d’augmenter la valeur de votre bien, surtout si vous envisagez de le revendre ou de le louer.

Sachez que les maisons qui présentent un bon diagnostic de performance énergétique auront plus de chances pour les clients potentiels au moment de la vente. La valeur d’une maison éco-rénovée peut augmenter le prix de vente habituel jusqu’à 20%.

 

Demandez de l’aide à des professionnels.

Vous vous demandez sans doute quel professionnel choisir entre l’architecte, le maître d’œuvre, l’artisan ou l’entreprise générale. C’est simple, le choix du professionnel dépend de l’ampleur des travaux, de vos besoins et de vos envies. Vous pouvez également faire appel à des artisans spécialisés en fonction des travaux qui auront lieu : Électricien, menuisier, maçon, etc.

Cependant, vous devez faire attention à ces quelques points lors du choix des professionnels :

Consultez les références de tous les professionnels en comparant les devis et les services proposés. N’hésitez pas à contacter vos anciens clients pour obtenir un avis précis. De plus, si vous êtes un vrai professionnel, vous devez être en mesure de définir et de citer vos services avant de commencer votre intervention.

Examinez également si les professionnels sélectionnés sont bien souscrits à une assurance.

Veillez toujours à ce qu’ils soient bien coordonnés une fois qu’ils sont sur le site.

Share Post:

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *