Que savoir sur l’immobilier à Toulouse ?

La ville rose accueille chaque année des centaines de milliers d’investisseurs et est reconnue pour sa convivialité. Toulouse reste encore l’investissement immobilier le plus durable par rapport aux autres grandes villes de France.

Appartements, maisons de luxe, possession de base ou location : chacun y trouve son compte. C’est le point sur les affaires.

Pourquoi Toulouse est-elle si attractive ?

La ville rose attire de nombreux acheteurs. C’est d’autant plus vrai que ces dernières années, le taux de crédit pour les biens immobiliers a considérablement baissé. De plus, le prix au m2 reste compétitif.

Un bon prix moyen

Le prix moyen du mètre carré à Toulouse est de 2 943 € pour un appartement et de 3 242 € pour une maison, selon les analystes financiers. Mais ce prix peut varier d’un quartier à l’autre. Le prix moyen d’une maison à Toulouse est d’environ 300 000 €.

Cependant une légère hausse a été enregistrée

Néanmoins, si l’immobilier dans la ville rose reste attractif, il y a tout de même une légère augmentation. Une hausse de 1,01% a été constatée en deux mois. Toulouse ne peut s’empêcher de suivre la tendance européenne. La tension dans la bulle se propage.

Un état qui n’est pas définitif

Il ne s’agit probablement pas d’un état permanent. Et les nouveaux sondages montrent que, pour cause, la demande est supérieure de 30% à l’offre disponible.

L’évolution du prix au m2 au cours des cinq dernières années

Au cours des cinq dernières années, le prix de l’immobilier dans la Ville rose a augmenté de 20 %. Vous pouvez acheter un appartement de 2.800 euros en 2015.

Le prix affiché aujourd’hui est de 3 365 euros/m2. Si vous avez pu acheter une maison en août 2015, soit 3 260 euros par m2, vous devrez désormais payer 3 423 euros pour ce type d’investissements.

Première selon le volume de transactions immobilières

Dans le domaine des transactions immobilières cependant, Toulouse reste en tête. Toulouse continue d’être l’une des villes où l’on investit le plus.

Première selon les ventes 

Les ventes sont de plus en plus nombreuses. Les investisseurs affluent en ville pour profiter de la situation favorable de Toulouse. C’est d’autant plus intéressant qu’aujourd’hui les conditions d’emprunt sont un peu plus alléchantes.

Une hausse des volumes d’achat

Ces dernières années, le potentiel de dépenses des ménages a également augmenté. On peut désormais se permettre d’acheter jusqu’à 1,5 % de plus, soit 46 mètres carrés. Cela s’explique non seulement par la bulle immobilière très favorable à Toulouse, mais aussi par le retournement du marché de l’immobilier.

Temps de transaction minimum

Enfin, en raison du rythme des ventes immobilières, Toulouse attire les acheteurs. Actuellement, une vente en un mois et demi a lieu, contrairement aux autres grandes villes françaises. Même si cela peut prendre 6 mois dans la capitale.

Toutefois, sachez que le temps de latence des transactions peut varier en fonction de votre stratégie d’investissement et du type de propriété que vous achetez. Afin de réduire le délai d’attente de vos transactions immobilières, vous devez également vous entourer des meilleurs courtiers.

Dans quel quartier de Toulouse investir ?

Il est de la plus haute importance de choisir le meilleur endroit pour votre maison. Cette information aura une incidence sur la qualité de l’investissement et aussi sur leur prix dans la ville rose, comme ailleurs.

Les quartiers les plus branchés sont parmi les plus coûteux

Par ailleurs, les quartiers les plus branchés sont les plus coûteux. Les Carmes et Saint-Georges. Ce sont. Ils sont plébiscités par les investisseurs pour leur calme et leur convivialité.

Pourtant le prix oscille dans ces quartiers de Toulouse de 4 000 euros par m2. L’ensemble des biens à Saint-Aubin Dupuy coûte 4040 euros, tandis que le coût total à Saint-Georges est de 4 369 euros.

Vous devrez débourser 4.418 euros par m2 pour une résidence aux Carmes. Vous devriez obtenir 4,249 € le m2 à Saint-Étienne.

Investissement locatif à Toulouse

A Toulouse, la plupart des promoteurs privilégient les projets locatifs ainsi que la propriété de leur résidence principale.

Les avantages de cette forme d’investissement

Cette forme d’investissement présente quelques inconvénients. Elle permet notamment un retour sur investissement rapide. Vous pouvez également bénéficier d’avantages fiscaux lors de l’achat dans certains pays.

Les fonds ne sont pas bloqués, contrairement à d’autres investissements dans la pierre. Vous éviterez ainsi un endettement excessif. En réalité, les loyers serviront d’abord à payer les mensualités.

Conditions financières 

Les appartements sont les meilleures options à Toulouse pour ce type d’achat. Vous devez disposer d’un revenu estimé à 3 700 euros par mois et emprunter sur 20 ans à un taux de 1,25 % pour devenir propriétaire du terrain.

Il vous faudrait 250 000 euros, frais d’agence et de notaire compris, pour un appartement de 3 chambres par exemple.

La gestion de votre investissement locatif, est possible !

Les investissements locatifs sont d’autant plus courants aujourd’hui que des spécialistes se chargent de la gestion de votre bien. A Toulouse, les sociétés de gestion locative ne manquent pas. De l’examen de votre maison à la satisfaction des besoins de vos résidents.

Il est conseillé de recourir à cette forme de prestataire de services pour réduire le risque de vacances locatives. Ils sont également chargés de collecter les loyers impayés. Cela vous évite de vous familiariser avec les lois en vigueur.

Share Post:

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *