Chasseur d’immobilier, qu’est-ce que c’est ?

Cela fait maintenant une quinzaine d’années que le métier d’agent immobilier est arrivé en France. De plus en plus d’entreprises et de particuliers font appel aux services de ces chasseurs pour trouver ” le bien idéal ” en fonction de leurs besoins et surtout de leur budget. Mais comment expliquer cette folie ? Quelle est la nature de cette profession qui tend à se faire une place sur le marché de l’immobilier ? Que faut-il faire pour devenir un chasseur immobilier ? Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur cette profession jeune et prometteuse.

Le chasseur immobilier et l’agent immobilier.

Il est important de souligner que, contrairement à l’agent immobilier qui s’occupe des biens immobiliers, le chasseur immobilier s’occupe des clients. Son travail ne consiste pas seulement à vendre un bien pour toucher une commission. Il travaille pour le compte de son client. Il doit trouver “le bien idéal” en fonction de ses critères de recherche. À la demande du client, il peut même l’accompagner jusqu’à la conclusion du contrat de vente.

Le client fait confiance au chercheur d’appartement de son choix pour trouver le bien de ses rêves. Le client établit simplement un cahier des charges contenant tous ses critères de recherche, et le chasseur se charge de trouver et de visiter les biens qui répondent à ces critères. Ce professionnel de l’immobilier facilite ainsi la tâche de la recherche d’un logement ou d’un bien. De plus, avec l’aide de la technologie actuelle, la recherche est rapide. Pour toutes ces raisons, les particuliers et les entreprises préfèrent aujourd’hui un chasseur immobilier plutôt qu’un agent immobilier.

Une profession avec des obligations légales

La profession de chasseur immobilier est réglementée par la loi Hoguet, qui stipule que :

  • Un chasseur immobilier doit posséder une carte de transaction professionnelle ou ” carte T ” pour exercer cette profession.
  • La demande de recherche du client est obligatoire (article 1 de la loi Hoguet).
  • Pour les transactions par démarchage, un document d’information précontractuel et un délai de réflexion de 14 jours sont obligatoires.
  • L’honoraire n’est dû qu’après la conclusion de l’opération, lorsque les différentes conditions suspensives ont été levées, mais au plus tard le jour de la signature notariale. Les frais de dossier et de recherche sont donc interdits.
  • Le chercheur d’appartement est tenu de fournir à ses clients un barème de rémunération clair et précis, exprimé en TVA.

Le chercheur d’appartement doit toujours garder à l’esprit ces dispositions légales, car leur non-respect constitue une infraction pénale. Par exemple, l’utilisation de l’appellation ” chasseur immobilier ” sans la carte T est passible d’une peine de 6 mois de prison ainsi que d’une amende de 7500€, selon l’article 14 de la loi Hoguet.

Comment obtenir une carte de transaction professionnelle ?

Les documents nécessaires à l’obtention d’une carte T

Il convient tout d’abord de noter que cette carte est délivrée par la Chambre de commerce et d’industrie. Sa délivrance nécessite :

Une qualification professionnelle justifiée par la réception de l’un des diplômes requis pour l’exercice de cette fonction, à savoir : les licences professionnelles commerce et gestion immobilière de Bordeaux et carrières immobilières d’Evry, les masters professionnels en droit immobilier de Paris 13, …. Une licence en droit, en gestion ou en économie, ou encore un BTS ” Profession immobilière ” sont également acceptés. Il est également nécessaire de justifier d’une expérience professionnelle d’une dizaine d’années en tant qu’agent immobilier auprès d’un employeur titulaire de la carte T.

Un extrait numéro 2 du casier judiciaire prouvant l’absence d’interdiction ou d’invalidité professionnelle.

Une attestation d’assurance couvrant les sanctions patrimoniales résultant de la responsabilité professionnelle.

Un certificat de garantie d’un organisme de crédit, par exemple une banque.

Est-il possible de travailler comme chasseur immobilier sans cette carte ?

Non. Une personne qui ne possède pas de carte T peut tout de même travailler dans ce domaine, mais en tant qu’agent immobilier. Il agira pour le compte d’une organisation ou d’une personne qui possède une carte T. Il ne pourra pas signer de contrat de vente. Il ne pourra pas signer d’acte privé dans l’exercice de ses fonctions. Son travail se limitera à l’obtention de commandes, et à la négociation de la vente, jusqu’à la signature de l’offre d’achat.

Cette activité de l’agent immobilier est indépendante. Elle ne permet cependant pas l’exercice indépendant de la profession de chasseur immobilier.

Par ce statut de l’agent immobilier, la personne est inscrite sur la liste des agents commerciaux. Et le titulaire de la carte T, pour lequel il travaille, doit lui délivrer un certificat d’autorisation.

Il est possible de choisir entre trois modes d’exercice de cette activité de l’agent immobilier :

Choisir le statut de micro-entrepreneur.

Il est possible d’exercer en tant que micro-entrepreneur si votre chiffre d’affaires annuel est inférieur à 33200 €. L’avantage de ce statut est qu’il vous permet de démarrer votre carrière d’agent immobilier facilement, rapidement et en toute indépendance. Vos honoraires seront facturés à la personne qui vous a mandaté pour trouver un bien.

Quant aux cotisations sociales, elles seront proportionnelles à votre chiffre d’affaires. Si celui-ci est nul, vous ne paierez aucune cotisation. Le paiement de ces cotisations peut être mensuel ou trimestriel.

 

Opter pour le portage salarial

Si vous optez pour le portage salarial, vous aurez le statut de salarié. Vous bénéficierez donc de tous les avantages dont bénéficie tout autre salarié (retraite, sécurité sociale, etc.), tout en ayant l’autonomie de la profession. L’entreprise de transport vous accordera le droit d’exercer cette profession sans carte T par le biais d’une attestation. Les commissions que vous percevrez seront ensuite converties en salaire.

Devenir salarié d’une agence

La différence entre ce statut et celui que vous obtenez avec le portage immobilier est le salaire. Un employé d’une agence reçoit un salaire fixe. De plus, il perçoit un pourcentage sur les commissions, qui se situe généralement entre 10 et 20%.

Les avantages 

Bien que le métier de chasseur puisse se passer d’une carte de débit qualifiée, elle reste nécessaire. En réalité, elle vous permet d’exercer la profession de manière autonome. Vous ouvrirez et travaillerez pour le compte de votre propre agent immobilier. Vous avez une grande responsabilité, mais vous pouvez organiser vos activités selon vos souhaits. Il s’agit d’une entreprise importante comprenant une analyse et une expertise de faisabilité. Vous devez ensuite trouver un emplacement, contracter une assurance et une promesse financière et déposer votre entreprise auprès du comté. Cet investissement nécessite entre 60.000 et 70.000 euros.

Si vous souhaitez démarrer en vous appuyant sur un réseau, un savoir-faire et une notoriété, le mode de la franchise est idéal. Cependant, la franchise nécessite un montant important de fonds propres, de 100 000 à 150 000 euros. Ce montant dépend de la situation géographique de l’agence que vous souhaitez ouvrir.

La mission d’un chasseur immobilier

Afin de satisfaire son client, l’agent immobilier doit d’abord analyser les spécifications du client pour déterminer ses besoins. Une fois cette étape franchie, il peut commencer ses recherches. Pour ce faire, il doit contacter des agences immobilières pour connaître le marché immobilier et demander à ses contacts immobiliers la disponibilité d’un bien qui pourrait plaire à son client. Il doit également lire les petites annonces. Une fois qu’il a trouvé une propriété qui répond aux spécifications, il doit faire des visites pour en vérifier les détails. Ce n’est que s’il pense que le bien correspond vraiment aux besoins de son client qu’il proposera une visite des lieux. Si le bien convient au client, le chasseur immobilier le met en contact avec le propriétaire du bien pour conclure la transaction.

Quelles sont les qualités requises pour devenir un bon chasseur immobilier ?

De plus, ce métier étant étroitement lié à Internet, le professionnel de l’immobilier doit maîtriser les bases de la recherche sur Internet. Les plateformes du web dédiées à l’immobilier sont de plus en plus nombreuses et leur consultation offre au chercheur un gain de temps non négligeable dans ses recherches. Cependant, nous savons tous que ces différentes plateformes sont devenues tellement classiques aujourd’hui que cette technique ne suffit plus. Elles permettent d’obtenir des informations sur les différentes annonces immobilières disponibles dans chaque région, ainsi que sur l’évolution du marché immobilier local. Mais un vrai professionnel investira en plus dans des outils à la pointe de la technologie afin d’être plus efficace. Cela nécessite un savoir-faire spécifique.

Enfin, un chasseur immobilier doit appartenir à un grand réseau qui travaille dans le domaine de l’immobilier. Il doit disposer d’un bon carnet d’adresses pour connaître tous les biens disponibles dans toutes les régions. Ce réseau ne doit pas être constitué uniquement d’agents immobiliers. Les administrateurs de biens, les concierges, les architectes et les décorateurs peuvent également constituer une bonne source d’informations.

La formation requise pour devenir un chasseur immobilier.

Aucun diplôme spécifique n’est requis pour devenir agent immobilier, mais comme ce métier nécessite une bonne culture générale, nous recommandons néanmoins d’obtenir un baccalauréat général. Le baccalauréat STMG est également un bon choix pour cette carrière. Pour ne pas être perdant, une poursuite d’études pour obtenir un BTS métiers de l’immobilier est fortement recommandée. Le futur chasseur immobilier commencera déjà à ce moment-là à établir un inventaire et à développer sa connaissance du marché.

Si vous voulez être un jour titulaire de la carte T, vous devrez poursuivre des études sanctionnées par l’un des diplômes requis que nous avons expliqués plus haut pour établir une éligibilité professionnelle.

Et pour exceller dans votre travail, il est fortement recommandé d’affiner vos connaissances techniques, juridiques et fiscales car, en tant que demandeur de logement, vous devrez conseiller vos clients tout au long du processus d’achat. Apprenez les règles juridiques liées à la vente et à l’achat de biens immobiliers, à la copropriété, à l’urbanisme, aux baux commerciaux, aux contrats de location et aux grands principes de voisinage. Développez vos connaissances sur les taxes foncières, les plus-values et les exonérations fiscales liées à une location (Pinel, Scellier). Enfin, il est toujours utile de connaître quelques notions de base sur la construction et la rénovation. Cela vous permettra de conseiller vos clients sur l’aménagement ou la transformation d’un bien immobilier si nécessaire.

Rémunération et évolution d’un chasseur immobilier

Un chasseur gagne dès le départ environ 1 500 €.

Cette carrière contribuera à créer encore plus d’emplois en termes d’opportunités de développement. Le chasseur immobilier peut devenir un gestionnaire immobilier, un agent immobilier avec le temps et l’expérience. Avec le temps et l’expérience.

Share Post:

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.