Comment créer des plans de coupe ?

Comment créer des plans de coupe

La construction d’un bâtiment ou d’une résidence nécessite une dépense importante. Cet investissement comprend à la fois les dépenses financières et les services d’un professionnel.

Un plan de coupe est un dessin visuel qui montre les volumes extérieurs des structures. Il s’agit d’une représentation de profil du terrain et des structures. Il est souvent réalisé par un constructeur ou un architecte, mais un particulier qui veut s’occuper lui-même de sa construction pourra le faire sans difficulté.

Lors de la construction d’une structure, vous devez disposer d’un plan de coupe compétent. Il s’agit d’un plan qui intègre plusieurs caractéristiques telles que le profil du terrain, les pentes, etc.

 

Quel est l’objectif du plan de coupe ?

 

Le plan de coupe est un moyen de vérifier que les lois fondamentales de la construction sont respectées. C’est la base de projets de construction fiables, en particulier pour les structures de conception massive. En effet, il est nécessaire pour assurer le bon déroulement des travaux de gros œuvre.

 

Il permet également de comprendre les nombreuses indications qu’offre l’ouvrage, avec la clé des stratégies et des rouages à utiliser pour une structure et une implantation efficaces de l’édifice. Il facilite et accélère la demande de permis de construire et est nécessaire pour la déclaration préalable des travaux.

 

Quelles sont les caractéristiques d’un plan de coupe ?

 

Un plan de coupe doit être exact et clair.

 

Il doit permettre à l’administration d’appréhender facilement le projet, et sa position, ainsi que les dimensions limites de la propriété qui doit accueillir ce site, doivent être définies. Un bon plan de coupe doit comporter les éléments suivants .

 

les constructions antérieures et existantes ; le profil du terrain ; le projet ; l’extrémité de votre propriété et ses clôtures ; les pentes de toit ; les différents aménagements extérieurs ; les remarques.

 

Les constructions existantes

 

Quel que soit votre projet, le plan de coupe doit contenir une représentation des structures actuelles. Cette représentation est nécessaire si vous avez des projets importants, tels que ceux concernant l’extension de la maison, la construction d’un garage et d’autres activités similaires.

 

Le profil du terrain

 

Le terrain est l’élément matériel d’un bâtiment. En tant qu’élément le plus important du projet, son profil doit faire l’objet d’une recherche approfondie. Vous devez vous assurer que l’emplacement et la forme de votre projet sont appropriés.

 

Vous pouvez poursuivre avec une seule section générale. Dans cette mesure, vous devrez représenter le profil du site avant et après la tâche. Vous pouvez également utiliser deux coupes au début et à la fin de votre travail.

 

Le projet

 

Il doit rassembler toutes les informations présentes sur le plan de coupe. Un schéma de vos ouvrages doit être représenté afin de visualiser les différents travaux, du déblai au remblai.

 

Certaines règles du PLU (Plan Local d’Urbanisme) régissent la hauteur des remblais ou des déblais. Essayez d’acquérir des connaissances sur les composantes du sous-sol en utilisant cette ressource utile.

 

Les limites et les clôtures de votre propriété

 

Mettez en évidence le marquage des limites ou des clôtures. Les dimensions de votre projet doivent être visibles à partir des bornes de délimitation. Les modèles de clôtures peuvent également être inclus dans le projet.

 

Pentes de toit

 

Les pentes de toit doivent être spécifiées en pourcentages plutôt qu’en degrés. La pente du toit sera décidée par de nombreux facteurs tels que l’exposition aux intempéries, la situation géographique, la taille, l’esthétique à respecter en fonction de votre région, ou encore les matériaux choisis pour le toit.

 

En raison de son point maximal et de sa chute en diagonale, la pente sera calculée en % ou en degré.

 

Les nombreux aménagements extérieurs

 

Tous les éléments décrits sur le plan, tels que la route, la rue ou les fossés, doivent être indiqués sur le plan en sections.

 

Les annotations

 

Pour une appréhension facile et rapide de votre projet, vous devrez analyser plus précisément les hauteurs de vos bâtiments. Vous devez vous efforcer de recueillir des informations sur les hauteurs des chéneaux, tout en respectant les exigences de la réglementation.

 

Il est essentiel d’obtenir des informations sur le faîtage à partir du terrain fini et du terrain naturel. N’oubliez pas d’inclure les altimétries du niveau 0.00 (TF) ou NGF.

 

Quelles sont les étapes à suivre pour réussir son plan de coupe ?

 

Vous devez vous assurer des points suivants lors de la préparation de votre dossier :

 

  • Être bien informé ;
  • Inclure un plan de coupe accrocheur ;
  • Une présentation soignée;
  • Présenter la légende de votre plan ;
  • Demander conseil.

 

Être bien informé.

 

Vous pouvez vous procurer un certificat d’urbanisme municipal pour savoir si votre parcelle de terrain comporte des servitudes ou des contraintes. Vous pouvez également vous rendre au service d’urbanisme de votre commune pour avoir une bonne idée de ses attentes et de ses limites.

 

Inclure un plan de coupe accrocheur.

 

Si votre projet comprend la production de surfaces de plancher ou de régions du sol, vous aurez besoin d’un plan de coupe.

 

Cela doit être fait dès que vous établissez la surface de plancher ou l’empreinte au sol. Ces deux procédures prennent en compte l’augmentation des volumes extérieurs sur le terrain.

 

Si vous ne disposez pas de ces informations, l’instructeur peut demander des documents supplémentaires afin d’examiner ces ajustements. Dans cette situation, tentez de prendre l’initiative tout en prévoyant ces éléments.

 

Une présentation soignée

 

Avant toute chose, élaborez une stratégie complète et compréhensible. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les codes de dessin technique, qui sont les suivants :

 

Définissez et documentez votre échelle de travail. Si l’instructeur dispose de ces informations, il sera en mesure de tirer le meilleur parti de votre projet. Pour traiter la taille de votre parcelle, choisissez une échelle de 1/50 ou 1/100. Vous devez être conscient de ce qui suit :

 

  • 1 sur 50 (1 m = 2 cm)
  • 1 sur 100 (1 m = 1 cm).

 

Le point de référence du plan de coupe sera noté sur le plan de masse. Il en résultera une ligne droite définissant l’endroit où vous pouvez diviser votre propriété selon votre point de vue. Pour illustrer à l’instructeur comment examiner le plan de coupe, dessinez sur celui-ci un plan de composition de coupe.

 

Les coupes sont identifiées par quelques lettres. Pour la démonstration, utilisez la coupe AA’ pour indiquer la largeur. Vous pouvez utiliser la coupe BB’ pour indiquer une vue en longueur de votre ensemble.

 

Présentez la légende de votre plan.

 

La taille, les couleurs et les lignes ne sont que quelques-uns des aspects qui composent votre plan. Ces éléments vous aident à distinguer les nombreux composants, lignes de séparation et dimensions.

 

Demandez conseil.

 

Il faut savoir que les pièces qui composent les dossiers de demande de permis d’urbanisme sont nommées par le code de l’urbanisme. Ce code ne vous fournit pas d’informations suffisamment précises sur la manière de présenter vos intentions.

 

Vous pouvez suivre les règles, mais vous devez aussi avoir quelques compétences artistiques. Les exigences ne sont pas très compliquées, mais elles nécessitent une certaine réflexion.

Recommander pour vous

Auteur ImmoVilaur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.