Comment savoir s’il vaut mieux acheter ou louer?

Vaut-il mieux devenir propriétaire ou rester locataire de sa résidence habituelle? Voici quelques conseils pour vous aider à prendre une décision éclairée en fonction de votre situation et de vos objectifs d’épargne.

Quels sont les avantages de l’achat ou de la location?

L’achat d’une maison peut apporter sécurité et liberté : vous êtes libre d’utiliser le bien comme bon vous semble et/ou d’y travailler. Il vous permet également de constituer un patrimoine pour vous-même ou votre famille.

Aussi, dans le contexte de l’achat d’une copropriété, certaines personnes s’adonnent au magasinage « familial ». L’achat d’une maison est généralement plus rentable que la location, surtout si vous utilisez la valeur nette de votre maison pour financer votre projet. Vous faites un véritable investissement en achetant au lieu de louer, car vous pouvez arrêter de “jeter de l’argent par les fenêtres” en payant un loyer tous les mois.

Louer une propriété peut être plus pratique. Vous n’êtes pas engagé dans la réussite de votre achat, vous pouvez donc vous déplacer quand vous le souhaitez et ne pas avoir à vous soucier du développement de vos projets. Aussi, acheter une surface habitable équivalente à ce que vous louez en terme de surface habitable peut être difficile dans une métropole où les prix des logements sont très élevés, veuillez lire cet article pour en savoir plus sur l’achat ou la location.

Outre les avantages en termes de flexibilité et d’argent, s’il y a un problème avec votre logement, c’est à vous de le résoudre. L’inconvénient de la location est qu’il n’y a pas beaucoup de développement immobilier en raison du loyer comme dépense nette, ainsi que des difficultés à trouver un logement dans certaines villes.

Combien de temps faut-il pour rentabiliser un bien immobilier?

Le premier paramètre à prendre en compte est le coût annuel d’un achat versus le coût annuel d’une location. Il faut plus ou moins d’années pour qu’un bien soit rentable, c’est-à-dire que l’achat soit inférieur aux frais de location.

Selon une étude, il faudrait entre 1 et 9,5 ans pour rendre attrayante une maison de 70 mètres carrés. Quelles sont les variables de l’équation? Bien sûr, le prix au mètre carré, qui influe sur les mensualités d’emprunt, ainsi que les taxes locales, les frais de notaire et les frais d’entretien.

Parmi les villes où l’achat est rapidement rentabilisé figurent Perpignan, Le Havre, Lille, Montpellier et Montreuil : les frais d’achat sont remboursés en moins de deux ans. Dans les quartiers chers des grandes villes comme Paris, Lyon ou Bordeaux, acheter prend entre trois et quatre fois plus de temps pour être plus rentable que louer. Certaines localisations en plein essor, comme par exemple le 8ème arrondissement de Lyon, la rive gauche de Bordeaux et le nord-est de Paris, ont des prix immobiliers plus attractifs.

Quelles sont les étapes pour vendre un bien?

Le meilleur moment pour acheter au lieu de louer dans une grande ville

Les frais mensuels requis pour devenir propriétaire sans mise de fonds importante sont plus élevés que la location d’une superficie équivalente si les prix d’achat sont extrêmement élevés. C’est particulièrement vrai dans les villes où le coût du logement au mètre carré a augmenté plus vite que les loyers, comme Paris, Bordeaux et Lyon.

Dans ces situations, avant d’accepter l’engagement financier qu’implique un achat, il faut tenir compte du potentiel de revalorisation du bien. Plus le prix au mètre carré augmente (par exemple, une zone commence à s’urbaniser, l’accès au métro s’établit), plus il devient intéressant d’acquérir un logement, même si cela coûte plus cher que de louer la même surface. Par conséquent, il est essentiel d’examiner attentivement le marché immobilier d’une ville, afin de déterminer quels quartiers ont encore de la place pour l’amélioration.

Acheter un bien : un choix patrimonial

Deux sources d’argent sont nécessaires pour acquérir un bien immobilier : l’investissement et le prêt.

L’acheteur qui achète une maison avec une mise de fonds importante doit être sûr que la maison surpassera un produit d’investissement financier au fil du temps. L’augmentation de valeur du bien immobilier doit être suffisante pour couvrir la différence entre le rendement d’un contrat d’assurance-vie ou d’un plan d’actionnariat et la plus-value de revente. Après déduction de tous les frais (notaires, honoraires, taxes, etc.), bien sûr. Aujourd’hui, le faible taux d’intérêt des comptes d’épargne fait de l’immobilier une option attrayante d’investissement en actions.

En empruntant, l’acheteur essaie d’économiser de l’argent et convertit la somme d’argent qui aurait été dépensée pour louer un bien en actifs. L’équité dans l’achat d’un bien immobilier reste votre plus grand atout. Parce que se loger est une dépense indestructible, devenir propriétaire permet de se constituer une épargne facile. Et aussi pour protéger votre stabilité financière : après avoir remboursé le prêt, il n’y aura plus de loyer à payer.

Acheter une maison : une décision de style de vie

Quel est l’élément le plus important? Vos objectifs de vie! Parce que posséder sa résidence principale rend un peu plus sédentaire que louer. Même lorsque le marché immobilier est en plein essor, il faut parfois des mois pour vendre un bien et quelques semaines seulement pour libérer une location.

Quelles sont vos aspirations professionnelles? Vous déménagez bientôt? Votre famille est-elle susceptible de s’agrandir dans un futur proche? Il est généralement préférable de reporter un achat jusqu’à ce que vous ayez plusieurs années de visibilité. Et, si possible, choisissez un endroit où vous pourrez rester au moins cinq ans.

Share Post:

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.