Dans quels cas peut-on résilier une assurance habitation ?

Dans quels cas peut-on résilier une assurance habitation

Vous envisagez de résilier votre contrat d’assurance habitation ? Pour ce faire, vous devez savoir que cette démarche est soumise au strict respect de certaines règles. Ces règles définissent les délais dans lesquels vous pouvez résilier votre contrat. Dans ce mini-guide, vous en saurez plus.

Résilier son contrat d’assurance habitation en cours d’année

Tout assuré a la possibilité de résilier son contrat d’assurance habitation en cours d’année. Toutefois, n’oubliez pas que cette démarche n’est possible qu’un an après la signature de la police initiale.

Pour éviter toute déception, vous devez vous assurer que ce droit de résiliation figure dans votre police d’assurance habitation. Votre assureur doit également vous rappeler votre droit de résiliation en cours d’année chaque fois qu’il vous envoie un avis d’échéance de prime.

Selon les textes actuels, toute demande de résiliation prendra effet un mois après que l’assuré ait envoyé sa lettre de résiliation à son assureur. Cette lettre peut également être envoyée par le nouvel assureur de l’assuré à son ancien assureur.

Résiliation de votre contrat d’assurance habitation à l’échéance d’une année

Les polices d’assurance habitation sont renouvelées automatiquement par les assureurs à la date de renouvellement annuel. Si vous ne souhaitez pas que votre contrat soit à nouveau renouvelé, vous pouvez le résilier à cette date.

Pour ce faire, vous devez envoyer à votre assureur une lettre de résiliation au moins 2 mois avant cette date. Comme d’habitude, votre assureur doit vous rappeler votre délai de préavis chaque fois qu’il vous envoie un avis d’échéance.

Cet avis doit normalement vous parvenir 15 jours avant votre échéance annuelle. Si vous ne recevez aucune information à ce sujet, vous pouvez résilier votre police à tout moment. Si vous ne recevez pas l’avis, vous avez 20 jours pour résilier votre police.

Résiliation de votre assurance habitation dans des cas particuliers

Outre les situations énumérées ci-dessus, il en existe beaucoup d’autres qui peuvent vous obliger à résilier votre police.

Lorsque vous déménagez

Vous pouvez résilier votre police d’assurance habitation au cours de la première année si vous déménagez. Toutefois, avant de le faire, assurez-vous que cette situation a été prise en compte lors de la souscription de votre contrat. Quant à la résiliation de votre contrat, elle se fait toujours par lettre recommandée. Toutefois, cette lettre doit être envoyée 3 mois après votre déménagement.

Si les prix pratiqués par votre assureur augmentent

Selon la loi Chatel, tout assureur doit envoyer un avis de résiliation à ses assurés. Il doit également indiquer les nouveaux tarifs qu’il appliquera si vous renouvelez votre contrat. Si vous constatez que ces tarifs ont augmenté sans raison réelle, vous pouvez résilier votre contrat.

Pour ce faire, il vous suffit d’envoyer une lettre de résiliation à votre assureur, en indiquant clairement les raisons de votre démarche.

En outre, vous pouvez résilier votre assurance habitation dans les cas suivants :

  • Si vous vendez le bien assuré
  • Si les risques auxquels votre habitation est exposée diminuent ;
  • Si votre situation professionnelle ou matrimoniale change, etc.

Le point le plus important est que la résiliation d’une assurance habitation ne constitue plus un problème pour vous.

Recommander pour vous

Auteur ImmoVilaur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.